Croisière Iles Grenadines – 11 jours / 10 nuits

Détente, bien-être, découverte hors des sentiers battus,
et le plus grand de tous les spas :
la mer des Caraïbes

Merveilleux parc de navigation à la voile, l’archipel des Grenadines se prête parfaitement aux croisières en catamarans. La mer est turquoise, les fonds marins poissonneux.

Ilots inhabités dans les Tobago Cays et îles à l’incomparable ambiance antillaise se succèdent pour le plus grand plaisir des plaisanciers, aguerris ou débutants. Une croisière en catamaran, dans cette partie idyllique de la mer des Caraïbes, vous apportera plus de dépaysement et de repos du corps et de l’esprit qu’un simple séjour balnéaire à l’hôtel.

Pour encore plus d’îles de rêve et de sable blanc, ACM CARAIBES , vous propose une croisière de 10 jours, au départ de la Martinique que vous rejoindrez facilement depuis Paris ou la province.

Seul, en couple, en famille, entre amis, une cabine, ou le bateau complet,
A partir de 1589 € par personne.
Une semaine en pension complète, toutes boissons incluses.

Jour 1 : Martinique – Le Marin (départ)

Rendez-vous à l’embarcadère du Marin au sud de la Martinique, à partir de 18h.
Vous ferez connaissance avec l’équipage et vos compagnons de voyage autour d’un pot d’accueil. Le Capitaine vous parlera du programme de la croisière et vous donnera les consignes de sécurité de base.
Après le dîner, vous lèverez l’ancre pour une belle navigation nocturne dans la mer des Caraïbes: profitez-en pour vous détendre et apprécier ces instants, allongé sur les matelas du grand fly bridge, contemplez le ciel étoilé avant que le sommeil ne vous gagne. Ce sera le moment de rejoindre votre confortable cabine.
Vous longerez les côtes de l’île de Sainte Lucie, durant la nuit, et apercevrez les silhouettes de ses majestueux Deux Pitons.

Jour 2 : Béquia – Moustique

Au matin, après être passé en vue de Saint Vincent, vous aborderez l’île de Béquia, (prononcez « Bécoué »), à Admiralty Bay.
Pendant le petit-déjeuner, votre Capitaine se chargera pour vous des formalités d’entrée sur le territoire des Grenadines.
Avec ses 18km², Béquia est la plus grande île des Grenadines. Les français furent les premiers colons à s’y établir au début du XVIIIème siècle.
Ceinte de plages de sable blanc, d’eau turquoise et de récifs coralliens, Béquia, avec ses collines et vallons luxuriants, est une île tropicale authentique.
Autrefois peuplée de chasseurs de baleines, cette île s’est reconvertie dans le tourisme avec brio : l’accueil y est chaleureux et l’ambiance festive.
Port Elizabeth, le village principal de l’île au charme très anglo-saxon, s’enorgueillit de sa belle église anglicane, Ste Mary, érigée en 1829. Entre détente à bord du bateau, baignade et promenade à terre, vous apprécierez ces premières heures dans les Grenadines.
Dans l’après-midi, vous quitterez Bequia, pour rejoindre la mythique île Moustique, où vous passerez le reste de la journée.
Ancien repaire de pirates, l’île Moustique, est devenue un refuge de milliardaires depuis que la Princesse Margareth a jeté son dévolu sur cette île en 1960. Tout y est extrêmement bien tenu : les pelouses sont « manucurées », les routes « repassées », les plages absolument parfaites… Cette île tropicale a été entièrement revue et corrigée pour coller aux standards des plus exigeants. Offrez-vous un verre sur le ponton du bistrot de l’île Moustique, le Basil Bar : il n’est pas rare d’y croiser quelques célébrités. Et si vous voulez en savoir plus sur la Jet Set qui se réfugie régulièrement dans l’île, un taxi (en supplément – env. 10 € par personne suivant le nombre de participants) pourra vous faire le « tour du propriétaire». Mick Jagger, Tommy Hilfigger, Rod Stewart y ont leur villa.
Pour profiter de la plus belle plage de l’île, rendez-vous à Macaroni Bay.
En soirée, retrouvez-vous tous à bord pour un apéritif convivial suivi d’un repas sous les étoiles.
Nuit au mouillage à L’île Moustique.

Jour 3 : Moustique – Mayereau

Après le petit-déjeuner, départ pour une navigation de 3h vers l’île de Mayereau.
Déjeuner au mouillage, avant de descendre à terre pour visiter cette belle escale. Une île d’à peine 4km² mais certainement deux des plus belles plages des Caraïbes : Salt Whistle Bay, un arc de sable blanc parfait, et Saline Bay.
Découvrez à pied l’unique village de l’île, Old Wall, perché en haut des collines. Il est très typique de la Caraïbe avec ses cases en bois colorées et son ambiance nonchalante.
Un petit bar accueillant tenu par Robert, un rasta haut en couleurs, sera l’endroit parfait pour un pause rafraîchissante après avoir pris le temps d’admirer la splendide vue sur les Tobago Cays, Canouan, Union.
Les quelques 300 âmes de l’île forment une communauté autonome. L’île de Mayereau, est la plus modeste des îles des Grenadines, mais ses habitants n’en ont pas moins le caractère bien trempé, étant les descendants d’une centaine de colons et d’esclaves ayant refusé l’offre du gouvernement de St Vincent de s’installer à Canouan.
Visitez aussi la jolie petite église catholique du Père Divonne, qui en 1972, résolut le problème de l’eau sur l’île en l’équipant d’un récupérateur collectif. En fin d’après-midi, vous apprécierez un moment de détente sur la plage et une grande baignade avant de rejoindre votre bateau pour le dîner et la soirée.
Nuit au mouillage à Mayereau.

Jour 4 : Mayereau – Union

Vous disposerez de toute la matinée pour profiter tranquillement de la plage de Salt Whistle Bay.
Après le déjeuner, vous lèverez l’ancre pour rejoindre l’île d’Union.
Sa silhouette volcanique lui doit le surnom de la Tahiti des Antilles. Seulement cinq kilomètre de long et deux de large, avec deux villages, Clifton et Ashton, situés sur la côte Sud face à la barrière de corail : vous les découvrirez à pied sans difficulté.
Dîner à bord au mouillage ou à quai à Clifton Bay.
Si vous le souhaitez, vous pourrez également dîner à terre (en supplément) dans un des restaurants de l’île, notamment à la belle terrasse du Bougainvilla.
Dans le bourg de Clifton Bay, les soirées sont très souvent animées par les percussions des Steel Bands. On aime bien y faire un peu la fête.

Jour 5 : Union – Morpion – Tobago Cays

Vous quitterez Union dans la matinée pour partir à la découverte d’un îlot mythique des Grenadines : Morpion.
C’est un blanc de sable dont le contour varie au gré des marées. Long de quelques dizaines de mètres, Morpion se caractérise pas son unique construction, une paillote en feuilles de coco.
Célèbre dans le monde entier, il a été photographié par Yann Arthus-Bertrand et il a fait la couverture de plusieurs magazines.
Les récifs de corail qui l’entourent sont très propices à la plongée libre.
Vous déjeunerez au mouillage devant l’îlot puis lèverez l’ancre dans l’après-midi, direction Tobago Cays.
Ce miracle de la nature, le plus beau lagon des Grenadines, vous offrira le plus merveilleux cadre qui soit pour le mouillage de cette troisième nuit.

Jour 6 : Tobago Cays

Réveil au paradis !
Le camaïeu de verts et de bleus est époustouflant, le ciel se noie dans la mer, on a le sentiment d’être arrivé au bout de la Terre.
Les quelques îlots de Tobago Cays sont soudés par la plus belle barrière corallienne des Antilles.
L’envie d’y plonger sera si forte que vous en expédierez le petit-déjeuner.
Les fans de snorkeling seront à la fête : la barrière est à peu de profondeur et foisonne de poissons, de tortues, de raies, de coraux. Ceux qui n’ont jamais pratiqué cette activité auront un formidable terrain d’initiation.
Soyez prudents : le parc marin des Tobago Cays est protégé, son équilibre naturel y est fragile. Donc, pas de coups de palmes dans les coraux et ne ramassez aucun coquillage ou morceau de corail. De toute façon, une fois sorti de l’eau, secs et morts, ces petits bijoux naturels perdent leurs couleurs.
Pour vous reposer entre deux plongées, les plages immaculées des îlots Petit Tabac, Baradal, Jamesby, Petit Rameau et Petit Bateau vous inviteront à une robinsonnade lénifiante.
Pour le déjeuner ou le dinez, acceptez sans hésiter le traditionnel pique-nique sur la plage (en supplément, 35 €) préparé par les pêcheurs : salades et fruits, poissons ou langoustes selon la saison mais toujours frais pêchés et cuits devant vous. Un régal !
Profitez pleinement de cet éden durant l’après-midi et la soirée.
Dîner à bord au mouillage.

Jour 7 : Tobago Cays – Canouan

Profitez de la matinée aux Tobago Cays, pour vous régaler encore une fois de cet aquarium géant parsemé d’îles et de plages sauvages, avant de partir pour une nouvelle île de rêve située à quelques encablures, Canouan.
Cinq kilomètres carrés de douceur, de calme et de volupté… et pour le luxe, l’un des plus beaux resorts 5* de la Caraïbes.
En son centre, vous découvrirez une jolie petite église du XVII e siècle transportée par bateau d’Angleterre et reconstruite sur place au XIXe siècle.
Dîner et nuit au mouillage à Canouan

Jour 8 : Canouan – Bequia

En matinée, vous laisserez Canouan au sud pour rejoindre Bequia.
Après la sieste, quand la température baisse un peu, vous pourrez, pour une somme modique, demander à un taxi local un tour de l’île d’une heure : vous découvrirez le village de pêcheurs d’Hamilton et ses barques colorées, la ferme des tortues tout au sud ou le petit musée des baleiniers.
Déjeuner et dîner à bord.
Nuit au mouillage.

Jour 9 : Béquia – Sainte-Lucie : La Soufrière – Marigot Bay

Départ durant la nuit, aux environs de 4h, pour une belle navigation d’une huitaine d’heures vers Sainte Lucie.
Cette grande île d’origine volcanique de 620km², est toute en relief et recouverte de végétation.
Elle s’annonce de loin grâce à ses fameux Deux Pitons, anciens dômes de lave, situés sur sa côte occidentale et tombant à pic dans la mer.
Longuement disputée par les français et les anglais, son héritage culturel s’en ressent. Si l’anglais est la première langue, le créole et le français y sont également parlés.
La première escale de la journée se fera à La Soufrière, pour une baignade et le déjeuner à bord.
En fin d’après-midi, vous rejoindrez Marigot Bay, en 1h30 de mer. Des taxis vous proposent une excursion. Elle n’est pas d’un grand intérêt et les routes peuvent être dangereuses.
Marigot Bay, à Sainte Lucie, est une baie ravissante bien connue des amateurs de voile : des cocotiers à foison, une jolie plage et une mangrove traversée par un pont de bois.
Le ponton d’amarrage est bordé de petits bars et de restaurants et quelques hôtels de luxe se sont nichés dans les collines.
Dîner et nuit à Marigot Bay.

Jour 10 : Marigot Bay – Sainte Anne (Martinique)

Direction plein nord vers la Martinique. Pendant la traversée du Canal de Sainte Lucie, vous verrez fréquemment des dauphins ou parfois même des baleines.
Arrivée face à la grande plage de Ste Anne située dans le prolongement de la Pointe Marin, pour un après-midi de farniente et d’activités nautique.
Dîner et nuit au mouillage, face à Sainte Anne.

Jour 11 : Sainte-Anne – Le Marin

Après un petit déjeuner matinal, votre catamaran lèvera l’ancre une dernière fois pour rejoindre le port du Marin.
Vous devrez quitter votre bateau et son équipage à 9h00.